Menu
Fermer

Villas Kephel

Sainte Maxime, Guerrevielle, Côte d'Azur

Descriptif

Entre Terre et Mer abritée des vents par les derniers contreforts du Massif des Maures, l’authentique, la brillante Sainte-Maxime, balaie de ses couleurs et ses parfums l’ostentatoire. Quand le chant des cigales repose, et que les yeux n’embrassent pas l’horizon, ils se perdent dans un délectable imaginaire.

Sur les versants de Sainte-Maxime, hissés à flanc de collines, deux plateaux plantent le décor. La partie haute déjà habitée d’une maison sur trois niveaux au style néo-provençal, à vocation à se moderniser.
L'objectif étant de rénover la villa existante et de réussir une insertion naturelle d’une seconde maison construite sur des rectangles de pierres sèches naturelles, tout en proposant une jolie métamorphose.
Dès lors, le jeu d'emboitements des différents plateaux crée une grande variété d'espaces dans leur volumétrie presque pyramidale, ayant le pouvoir d’être à la fois indépendants tout en restant harmonieusement fusionnels. On recherche à éviter trop de contraste avec l’environnement, trop de multiplication intense pour ne pas travestir la typologie du lieu, ni impacter l’image du bâti dans le paysage.

L’espace fait donc la part belle à des lignes sobres et les matières naturelles font écho à la lumière du Sud qui pénètre les baies vitrées. Tons minéraux gansés de beige fardent les façades reflétant l’âme et le patrimoine de la commune, la couverture traditionnelle en tuiles canal frange les toitures, et le bois revampe persiennes et pergola.

Ici tout n’est qu’ordre et beauté, et nul ne s’aventurerait à dénaturer ce panorama exceptionnel, largement ouvert sur la grande bleue. De fait, la piscine est au centre de cette démarche en s’affranchissant de quelconque remblais et déblais de part et d’autre, garantissant le juste équilibre.

Un vent de renouveau s’invite donc avec panache dans cet environnement sans le corrompre de sorte à ce que l’ensemble s'inscrive dans une réflexion sur l'architecture contemporaine et son écosystème. L’air sent le sel et le myrte. Par-delà les extérieurs, la flore dégaine ses plus beaux atouts entre arbres séculaires et essences méditerranéennes.

Type d'ouvrage
Localisation
Année
Architecte
Surface de plancher

Maisons Individuelles

Sainte Maxime

2021

Eric Santos Architecture

480 m²

Voir aussi